Animated Dudes

Sorti en décembre 2004 sur notre chère Zodiac et développé par Titan Interactive, Animated Dudes n’est autre qu’un jeu de plateformes délirant, genre jusque là inexistant parmi les jeux commerciaux de la portable de Tapwave.
Ce jeu n’a pas fini de faire parler de lui, notamment parce qu’il a la particularité d’utiliser le moteur de rendu 3D X-Forge (utilisé également dans Stuntcar Extreme).

img4301ae8967443

Développeur : Titan Interactive
Genre : Plateformes
Support : Téléchargement
Multi-joueurs : non
Vibrations : oui

Achat : Le jeu est disponible au prix de 14,99$ soit 19euros sur le site http://www.gp32z.com/zodiacshareware.html

img43011fd9c84f4
Vous rencontrerez au début Pogo, l’homme qui sait tout et vous expliquera qui vous êtes et d’où vous venez.

img430124022db0b
Premier passage difficile du jeu et ce dès le premier monde, il y a de fortes chances que vous perdiez des vies avant de le passer.

Présentation :

Vous incarnez Slime, une étrange créature à base, comme son nom l’indique, de slime. Vous êtes le résultat des expériences du Dr Barrel, qui veut s’emparer du monde en créant une armée d’objets à qui il aura au préalable donné vie avec ses expériences.

img4301213e9c151
Vous trouverez sur votre chemin un dénommé TNT, qui après vous avoir défié et perdu la bataille se joindra à votre cause pour arrêter le diabolique Dr Barrel.

img430121ecdc18c
Voici le troisième personnage que vous incarnerez : Plunger. Pas futé mais capable de sauter très haut avec son double saut.

Le jeu :

Vous traverserez dans ce jeu 8 mondes décomposés en plusieurs niveaux chacun. Autant vous prévenir : le jeu n’est pas facile et venir à bout de ces 8 mondes ne sera pas aisé.
Vous commencez donc avec Slime, ce « monstre » vert qui crache du slime, très pratique pour avoir les ennemis de loin. Celui-ci peut également planer dans les airs, très commode pour survoler de grands trous.

img4301232d275e8
Les décors sont parfois réellement magnifiques, comme le montre ce fabuleux monde enneigé.

img4301239878200
Ici changement de décor dans un univers plus chaud, où il ne serait pas bon de se faire allumer!

Lors du premier niveau, qui est en fait un tutorial dans le but de vous apprendre les mouvements du héro, vous rencontrerez également TNT qui, comme son nom l’indique, est un personnage en forme de dynamite. Sa particularité est son intelligence et sa puissance mais ne peut pas frapper à longue distance, à l’inverse de Slime.
Vient enfin Plunger, qui lui est peu futé, ne peut pas frapper ou tirer mais dont la capacité à sauter est élevée, il peut notamment effectuer un double saut en l’air.
Vous serez donc amenés à utiliser tel ou tel personnage suivant les niveaux proposés tout le long du jeu.

img430124ccdc2cf
Un petit tour à Paris avec notre ami Plunger.

img4301256e28aef
Ca vous dirait un petit tour de skateboard avec nos trois héros sur fond de tags?

Ces derniers se dérouleront dans des lieux tous plus variés les uns que les autres, à savoir une décharge, une forêt, des égouts, un monde enneigé ou encore en Egypte par exemple.
Evidemment vous tomberez toujours sur les éternels boss de fin de monde, ce qui ne sera pas pour vous déplaire, leur réalisation étant de très bonne facture.

img430125e715f2f
Un des points forts du jeu : ses scènes originales qui sortent de l’ordinaire du jeu de plateforme, comme celle-ci où vous pilotez avec vos trois héros un robot géant et où vous devez tirer sur tout ce qui bouge.

Côté graphisme, le jeu s’en sort remarquablement bien et tire bien profit du moteur de rendu 3D X-Forge, alliant ainsi superbement les sprites dessinés en 2D et ceux que l’on sent aisément en 3D.
Comme je le disais plus haut, les mondes sont très variés et bénéficient tous de leur cachet propre, avec un nombre important d’ennemis et de décors différents.

Réalisation graphique :09/10

Ici, peu de choses à dire si ce n’est que la qualité est au rendez-vous, les couleurs en nombre et le tout étalé sur une surface de 480×320 pixels, soit la totalité de l’écran Zodiac, un vrai régal pour les yeux.
Que ce soit au niveau des ennemis (souvent loufoques dans leur design), ou des niveaux, tout est détaillé et très fin.
Niveau animation tout est ok et très fluide, ça bouge très bien à l’écran, on note seulement une petite baisse du framerate lors de scènes avec pas mal d’ennemis ou bien dans des mondes comme celui de la neige où les flocons tombent en continu.
Donc pour les possesseurs de Lightspeed ou Warpspeed, inutile de downclocker le jeu, celui-ci ayant besoin de ses 200 Mhz.

Réalisation sonore : 07/10

La bande son colle bien à l’ambiance graphique des mondes, bien qu’on aurait pu demander une musique différente pour chaque niveau (en moyenne 4 par monde).
Les bruitages sont bien choisis et font ici honorablement leur travail.

Jouabilité : 07/10

La prise en main est un peu difficile au début, et s’avère toujours délicate, même par la suite.
Il n’est par exemple pas simple de sauter tout en tirant (certains passages avec Slime sont difficiles à gérer).
Vous vous reprendrez à plusieurs fois lors de certaines phases de pures plateformes où tomber vous sera fatal.

Originalité : 08/10

L’originalité graphique évidente ressentie en voyant un character design ne ressemblant à aucun autre, caractérisé par ce côté dessin 2D/3D osé mais au final plaisant.
Là où le jeu se détache aussi des jeux de plateformes classiques est dans des scènes originales telles qu’une balade en skateboard ou bien à bord d’un robot géant tirant des lasers, ce qui donne l’impression au joueur de « toucher à tout. »
Les 3 différents personnages apportent un plus indéniable, rare dans un jeu de plateformes.
A noter les scènes d’images successives entre les mondes, qui plongent davantage le joueur dans un scénario qui se veut plus poussé que d’habitude dans un ce genre de jeu, même si au final ce dernier reste sommaire, mais encore une fois ce point n’est pas des plus importants.

Fun : 08/10

Le fun est présent, tant l’atmosphère du jeu est agréable. Les aptitudes différentes des héros ajoutent du piment au jeu en introduisant 3 manières de jouer à part entière.
Le jeu est parfois assez difficile lors de certaines scènes mais pas insurmontables, les sauvegardes sont là mais malheureusement à chaque vie perdue votre sauvegarde s’en verra affectée, ne permettant ainsi pas de revenir au même nombre de vies autant de fois qu’on le voudrait.

Note globale : 07,5/10

Pour conclure, on peut dire qu’il manquait cruellement un bon jeu de plateformes sur Zodiac et que c’est maintenant chose faite.
Très bonne réalisation, bonne bande sonore, jouabilité correcte (même si énervante dans les passages difficiles), très bonne durée de vie pour un jeu du genre (8 mondes de 4 niveaux + un boss), je conseille ce jeu tant par sa qualité bien plus que correcte, que par le fait qu’il faille encourager tout développeur sur Zodiac qui décide de sortir un jeu commercial exclusivement pour cette console.
A acheter donc, aussitôt qu’il sera disponible au téléchargement pour nous français.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :