Legacy

Il y a quelque chose d’inexplicable qui se dégage d’un bon dungeon crawler,
un sentiment dont tous ceux qui ont joué à Eye of the Beholder, Wizardry
ou encore Might&Magic vous parleront avec délectation. Legacy est de cette
trempe, alors amis joueurs, à vos stylets!

legacy-1

Présentation:

Editeur: Redshift
Développeur: Redshift
Type: RPG
Support: MMC-Card et téléchargement
Vibration: Oui

Achat : Le jeu est disponible au prix de 8euros sur le site http://www.allack.co.uk/ ou bien 11euros avec le jeu Galactic Realms (Z-Pack: adventure) sur le site http://www.gp32z.com/

legacyll02
L’intro ne présage rien de bon pour vous…
Au démarrage d’une nouvelle partie, une petite séquence vous en apprend
plus sur le monde de Monares. Libéré du joug du sorcier Sunamur, deux de
ses plus fidèles serviteurs, Sohl et Mersant Orasare se sont emparés du
trône. Quelques mois passèrent et Mersant fut trahi par son frère, déchu
de ses pouvoirs magiques et emprisonné. A présent, l’équilibre du pouvoir
est rompu et Sohl répend la terreur sur Monares.

Le jeu:

Vous commencez le jeu avec un personnage aléatoirement choisi parmi les sept classes que comporte le jeu et que nous aborderons plus tard. Ne vous inquiétez pas si vous vous retrouvez avec un mage alors que vous auriez aimé un chevalier, il vous sera possible de recruter trois autres personnages dans les auberges disséminées le long de votre aventure. La vision est à la première personne, et la navigation peut se faire aussi bien au stylet qu’avec les boutons de la Zodiac. Ainsi, vous pouvez jouer à la manière d’un point&click, en utilisant le stylet pour cliquer sur les touches directionnelles, les PNJ, les objets… ou jouer entièrement au joystick, ou encore combiner stylet et boutons (le plus agréable à mon goût).
Les combats se jouent au tour par tour et c’est ici que se dévoile l’aspect stratégique de Legacy. En effet, seuls les deux personnages de devant peuvent attaquer directement, et se sont eux qui encaissent les dégâts lors d’une confrontation non magiques. Les personnages placés derrière sont restreint à l’usage de la magie ou d’armes de jet. Cela laisse de nombreuses combinaisons imaginables, comme par exemple deux guerriers surpuissants à l’avant et deux mages à l’arrière, l’un pour soigner, l’autre pour attaquer.
Attention tout de même, placer un personnage à l’arrière ne signifie pas qu’il sera protégé car il vous arrivera souvent de vous faire attaquer par derrière…
Le jeu dispose de sept classes bien distinctes: Adventurer, Knight, Highlander, Swordmaster, Mage, Cleric et Battlemage, chacun ayant ses aptitudes. L’avancement des personnages se fait manière classique; à chaque niveau supérieur, vous pouvez attribuer quatre point d’aptitude.
Legacy est également plein d’objets en tous genre. Du plus commun au plus rare, des armures aux parchemins, en passant par les bagues et les épées, il y a largement de quoi s’équiper et se remplir les poches. Pour les besoins les plus urgent ou pour faire du troc des magasins sont
à votre disposition dans les villes. Il est à noter que les magasins ne sont réapprovisionnés que toutes les 24 heures, et que la plupart ne sont ouvert que le jour.

legacy-4
Le recrutement de vos alliés se fera dans les auberges
Vous trouverez également dans les villes les auberges, qui vous permettront de vous reposer ou d’enrôler des équipiers. Vous pourrez également jouer à un petit jeu de carte ressemblant un peu à Magic dans le principe. Ce jeu très prenant vous permettra de gagner rapidement de l’argent si vous gagnez.

legacy-8
Le jeu de cartes est un véritable jeu à part entière
Le jeu en lui-même est divisé en trois mondes différents, reliés entre eux par des téléporteurs.
Dans chaque monde vous trouverez une ville disposant d’auberges et de magasins. Dans chaque monde, vous pourrez évoluer dans la quête principale, et réaliser une multitude de quêtes secondaires.
La plupart vous demanderont de réfléchir un tantinet, alors que d’autres sont de véritables casse-têtes!
Il y a tout de même quelques petits détails qui fâchent: dans ‘inventaire, les objets ne s’empilent pas (on peut alors se retrouver avec vingt potions de santé à la suite). Heureusement, l’espace n’est pas limité. Il y a également des objets que l’on ne peut pas vendre, comme les vêtements de départ, il faut alors les poser par terre pour s’en débarasser. Aucun défaut majeur donc, ce qui rend le gameplay quasiment parfait.

legacy-6

shot01

Réalisation graphique: 09/10

L’avis des joueurs sur les graphismes de Legacy est assez mitigé: certains les adorent, et d’autres sont déçus par leur côté oldschool. L’aspect oldschool était voulu par le développeur et c’est justement ça qui rend le jeu magique, dans la digne lignée de ses prédecesseurs. Les couleurs sont parfois un peu ternes mais cela rend l’ambiance
du jeu encore plus sombre.
Chaque ennemi (une soixantaine au total) à son propre design. Les textures et les objets sont très finement représentés, et les animations, notamment celles des sortilèges sont très bien réalisées. Le petit plus:
lorsqu’un objet est équipé, il apparaît sur le joueur, ce qui apporte une grande variété étant donné le nombre d’armures et d’armes disponibles dans le jeu!
Votre aventure sera également rythmée par le cycle du jour et de la nuit (une minute s’écoule à chaque pas) et les variations météorologiques.
Côté fluidité, rien à reprocher, même lorsque les sorts fusent de tous les côtés, aucun ralentissement n’est à signaler.
On pourra juste reprocher la staticité des PNJ et celle de leur portrait lors d’une discussion.
De magnifiques graphismes et une multitude de petits détails font donc de Legacy l’un des plus beaux jeux disponibles sur Zodiac, pour peu que l’on ne soit pas gêné par l’aspect graphique résolument rétro.

Réalisation sonore: 06/10

Le point le plus décevant du jeu. Les bruitages sont bien là mais ils sont
malheureusement peu variés et on ne les entend que trop peu.
Dommage car ils sont malgré tout plutot bien réalisés.
Une musique de fond aurait été également la bienvenue!

Jouabilité: 10/10

Là encore on frôle la perfection! Les contrôles se font aussi bien au stylet qu’avec les boutons mais l’utilisation des deux à la fois rend la maniablité très agréable et procure un confort rarement atteint dans un jeu de ce genre!

Originalité: 08/10

Les quelques faiblesses de la trame de fond (le Bien contre le Mal, au hasard…) sont compensées par la richesse du scénario et l’aspect tactique des combats.
Bref, un jeu qui renouvelle très bien le genre sans toutefois innover.

Fun: 10/10

Alors là, je n’hésite pas, je mets directement la note maximale! Pourquoi?
Et bien tout simplement parce qu’en plus des nombreuses prises de têtes que propose Legacy et d’une durée de vie plus qu’honnête (plus ou moins 50 heures), le jeu dispose de nombreux add-ons disponibles, dont certains gratuitement.
De quoi allonger grandement la durée de vie et s’éclater pour encore un bout de temps.
On peut juste regretter l’absence d’un éditeur de personnages, mais finalement ça ne manque pas vraiment.

Note Globale: 09/10

Beau, prenant, long, si je ne devais en choisir qu’un, ça serait lui.
Le seul reproche que je peux lui faire, c’est sa réalisation sonore.
Foncez!

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :