Origo: Prologue

Qui ne connaît pas Starcraft, Command & Conquer ou n´importe quel RTS digne d´une guerre napoléonienne où la stratégie fait partie intégrante du jeu ? Découvrez Origo, un RTS post-apocalyptique se déroulant sur Terre et se jouant sur Zodiac !

Développeur : PixelKnights
Genre : RTS (Real Time Strategy)
Multi-joueurs : non
Vibrations : oui
Prix : 19.99$ (environ 16EUR)

origo3

Présentation :

PixelKnights à été créé en 2002 par Peter Horvath et Mikael Winander et c´est en 2003 qu´une équipe de développement a vu le jour suite à un recrutement de développeurs, de graphistes et de designers en tout genre (game designer, level designer… etc.). L´ambition de PixelKnights est avant tout de créer des jeux de stratégie en temps réel (RTS) sur appareils portables, c´est donc à cette occasion que cette boîte suédoise créa Origo.
Comme dans tout RTS qui se respecte, Origo possède un bon scénario et une bonne liberté d´action quant à vos choix à faire dans la guerre, vous devrez choisir votre faction et vous battre pour celle- ci contre la faction ennemie, vous aurez de nombreuses missions, des missions défensives ou offensives et parfois même avec un compte à rebours, ce qui ne facilite pas les choses.
Ca faisait un moment que je n´avais pas joué à un RTS et je n´ai pas été déçu, Origo a réussi à me convaincre qu´un jeu de ce genre peut être génial sur console portable, d´autant plus avec un écran tactile qui remplace aisément une bonne vieille souris PC.

3_origo_1
Des combats très animés pour un jeu de grande qualité!


Vous commencez à être bien installé, vous pouvez désormais partir à la recherche de nouvelles terres à conquérir.

Le jeu :

Une fois plongé dans le jeu, une interface claire et simple s´offre à vous, choisissez ce qu´il vous convient, dans « New Game » il vous sera possible de choisir 3 modes de jeu, le mode « tutorial » pour apprendre à se servir des différentes commandes principales, le mode « Campaign » pour jouer l´aventure principale et aussi choisir une des deux factions (sur laquelle nous reviendrons un peux plus bas) et le mode « Skirmish » qui sert à s´amuser sur ses propres maps que l´on peut créer soit même grâce à un éditeur qui devrait bientôt voir le jour.

Parlons maintenant du scénario. L´histoire se déroule dans un futur lointain sur notre Terre, le monde à été ravagé par une guerre mondiale thermonucléaire qui a donné au globe une vie et une apparence apocalyptique. Quelques années plus tard, deux factions ont émergé des restes des l´humanité, la Fédération Elitiste qui a pour but de voler la moindre petite parcelle de ressource afin de pouvoir recréer un monde à leur image, tout en abandonnant la Terre dans l´intention de trouver un autre monde qui serait le berceau d´une ère nouvelle. En opposition à cette Fédération il y´a les Gaians qui veulent quant à eux tout faire pour redonner vie à la Terre.

Il vous reste donc à faire le choix entre une faction selon ce que vous préférez. Bien que les armes soient différentes entres les deux factions il y´a un réel équilibre entre les deux forces et c´est ce genre de choses qui font le succès d´un bon RTS.

origo5

origo1
Un scénario bien ficelé permet de lier les missions entre elles de manière cohérente.

origo4
Les mortiers et les tanks en action.

On s´adapte assez rapidement aux différentes commandes du jeu bien qu´au début ce n´est peut être pas très simple pour les non habitués au genre.
Le système des ressources est le même que dans les autres jeux, pas besoin d´en parler longuement, je voudrais juste souligner un excellent point : un des buts du jeu est de conquérir une grande zone grâce aux unités ouvrières, plus grand sera le territoire conquis et plus vite le nombre de ressources de zone sera rapide, et c´est très important pour la création de vos unités de combats, c´est la ressource principale du jeu.

Venons-en à l´action. Une fois avoir bien progressé dans le jeu, les combats deviennent superbement dirigés par vos soins, des dizaines de personnages différents se combattent face à vous sur l´écran de votre console, des véhicules volants, des robots, des soldats ressemblant très fortement à des cyborgs sortis tout droit du célèbre jeu de rôle Cyberpunk, le tout orchestré par une musique électro/rock qui vous place dans l´ambiance dès les premières minutes de jeu, vous l´aurez compris, Origo est ce genre de jeu dans lequel les heures qui s´écoulent semblent être des minutes, un jeu très prenant, vraiment.
L´IA des personnages aurait pu être un peu plus soignée, c´est dommage mais c´est une habitude de tout les RTS, il est difficile d´obtenir une IA parfaite quand vous devez diriger une centaines de personnages en même temps, et ceci peut facilement s´excuser, surtout quand un tout petit studio comme PixelKnights produit un jeu qui n´a rien à envier aux meilleurs.

3_origo_2
Changement de décor : tirs de rockets sur fond sableux.

origo6
Etendez vos zones de contrôle pour augmenter vos ressources.

Réalisation graphique : 09/10

Les graphismes sont soignés et assez variés comme un univers post-apocalyptique quoi, ne vous attendez pas à beaucoup de flore, donc. Même quand de nombreux ennemis se battent sur la map il n´y a jamais de lag ou alors de très faibles qui ne dérangent en rien le jeu. Les différents personnages ou véhicules sont très bien reproduits et je les trouve parfaitement réalisés et représentatifs d´un univers futuriste.

Réalisation sonore : 08/10

Comme je l´ai dit plus haut, les musiques du jeu sont parfaites pour ce contexte, du son électro/rock pour un monde futuriste çà donne directement les couleurs dès les premières minutes du jeu. Néanmoins au bout des 17 missions disponibles il est possible de se lasser avec seulement 8 musiques. Les bruitages et voix digitalisées sont très réussis et nombreux, ils rendent l’action très crédible.

Jouabilité : 08/10

Le jeu est simple à prendre en main pour les amateurs de RTS, il n´y a que quelques commandes qui peuvent paraître compliquées au niveau de leur fonctionnement mais il ne devrait pas y avoir de problème puisque le PDF qui est fourni avec le jeu explique tout en détail. C’est en tout cas un immense plaisir de contrôler ce genre de jeu à l’écran tactile, les unitées répondent au stylet et à l’oeil!

Originalité : 07.5/10

Pas vraiment d´originalité dans le genre, à part peut être le système de contrôle de zones générant des ressources qui est très intéressant et assez bien réfléchi. Le scénario donne une bonne cohérence d’ensemble.

Fun : 08.5/10

Je ne suis pas trop fan du terme « fun » mais pour ce qui est de s´amuser il y´a de quoi faire dans Origo, les missions sont toutes plus difficiles les unes que les autres et l´armement en est donc conséquent au fur-et-à-mesure du jeu, et croyez-moi : que c´est jouissif de sentir une armée menée par son stylet !
Il est dommage qu´il n´y ait pas possibilité de jouer en multi-joueurs, mais l´éditeur de cartes devrait rendre le jeu un peu plus fun, de quoi passer encore de nombreuses heures supplémentaires in-game.

Note globale : 08,5/10

Origo a réussi à me convaincre, il serait dommage de le manquer car il est surement un des derniers jeux sur la console. Le jeu est long et prenant, l’éditeur de mission permet d’étendre les possibilités bien au-dela de se qu’on réaliser les développeurs, et ca c’est une très bonne chose. Enfin PixelKnights ont eu du courage de sortir ce jeu incroyable, remerciez-les de leur soutien et du plaisir qu´ils nous procurent, surtout quand un jeu aussi bien réalisé sort exclusivement sur notre petite console.

A quand la suite ? 🙂


L’écran de mission est clair et très utile pour connaître les objectifs à remplir.


Le jeu est chapitré en plusieurs scènes.

Merci à Rems pour nous avoir prêté sa plume pour la rédaction de ce test 🙂

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :