Tony Hawk’s 4

Ayant fait le tour d’à peu près toutes les machines de salon à commencer par la Playstation en 2000, puis les consoles de jeu portables comme les versions GameBoy Advance, c’est aujourd’hui au tour de la Zodiac de se doter de cette fabuleuse simulation de skateboard au nom du célebre champion.


Un écran titre haute résolution, ca s’annonce bien.


On peut voir tony hawk’s faire le pitre sur l’écran Tapwave et Semi logic 🙂

Présentation:

Editeur: Activision
Développeur : semi logic
Genre : Sport, Action 3D
Support : SD-Card
Multijoueur : jusqu’a 3 joueurs via Bluetooth
Vibration : Oui

Achat : Le jeu est disponible au prix de 8euros sur le site http://www.allack.co.uk/ ou bien 11euros sur le site http://www.gp32z.com/

La série Tony hawk’s pro skater n’est plus à présenter tant la renommé de ce dernier est immense. La conversion du titre sur Zodiac est plus proche de la version gameBoy Advance que des consoles de salon puisqu’il propose des skaters en 3d dans un environnement en 2d isométriques.


Ici on aperçoit la version Game Boy Advance…


…Et ici la version Zodiac ! Le rendu à été amélioré mais les capacités de la machine sont loin d’etre exploitées: les personnages secondaires n’ont droit qu’à de ridicules sprites 2d 😦

Le jeu:

Six niveaux à la géographie complexe vous attendent : Ca College, Alcatraz, Kona, Shipyard, Zoo, London. Si ce nombre peut paraitre faible à première vue, cela se comblera très aisément par l’immensité du nombre de défits qui y sont proposés.
14 skate-boarders bien connus du monde des riders pourront êtres incarnés. Chacun d’entre eux possède ses propres caractèristiques pouvant être améliorées au cours du jeu en récupérant des points de « Stats » disséminés à travers les niveaux. La possibilité de créer son propre skater est également offerte, avec une personnalisation poussée telle que la couleur des cheveux, de la peau, le choix des habilles ou des logos.


Les capacités des personnages peuvent évoluer selon la convenance e chacun. Certains choix seront plus judicieux que d’autres.


Cet écran permet de créer son personnage de toute pièce. Il pourra bien sur évoluer au même titre que les autres.

Ce qui à fait le succès de la série Tony Hawk’s Pro skater est sans aucun doute les nombreuses figures qu’y ont été implémentées, ainsi que les combinasons qu’il est possible d’éffectuer entre elles. En effet, chaque figure est regroupée par type (Flip trick, Grab trick, Lip trick, etc) et permet l’enchaînement d’un large panel d’expressions rendant le jeu assez jouissif et artistique. Les contrôles des skaters répondent bien, sont très instinctifs et sont entièrement paramètrables. Le nombre de boutons de la zodiac est ici parfaitement mis à contribution et permet une configuration en accord avec la version playsation, console sur laquelle le jeu avait été développé à l’origine.


Les classiques figures d’équilibres et leur combinaisons avec les « manual » donnent de bonnes sensations et du rythme à l’action 🙂


Toutes les figures sont présentent dans cette version et sont disponibles pendant la partie

Les modes de jeux présents sont assez nombreux: et divertissants. Dans le mode Career on pourra accomplir des missions variées dans un ordre totalement libre. Celles-ci se déclencheront en parlant aux divers personnages que l’on pourra rencontrer au fil des niveaux. Single Session est un mode ou l’on doit faire le meilleur score dans un temps imparti.Hot Seat est un mode deux joueur alternatift, ou chaque joueur doit battre le score du joueur précèdant. Freeskate permet de se lancer de manière totalement libre dans le jeu. Tournamenest un mode spécial qui permet a Tapwave d’organiser des tournois sur le site. Enfin Host/Join Multiplayer permet de jouer jusque trois personnes en même temps via le bluetooth!. Ici plusieurs de sous mode sont disponibles: Trick Attack ou il faut faire le meilleur score, Horse ou chaque round doit etre accompli avec le plus de point, Tag, King of the hill ou il faut trouver et porter une couronne le plus longtemps possible et le classique Free Skate.


L’écran de démarrage permet rapidement de selectionner le mode de jeu et le personnage souhaité. Le menu d’option permet entre autre de doser le pourcentage de sang dans le jeu ou bien mettre un mode plus facile nommé « kid mode ».


En parlant aux personnages qui se balades dans le jeu, on peut acepter les différentes missions proposées. certaines d’entre elles ne sont pas accèssibles immédiatement.

En plus de tous ces modes de jeux, Tony Hawk’s Pro Skater 4 dispose d’un certains nombre de challenges capables de nous tenir en halène durant pas mal de temps. En effet récupérer toutes les medailles, les packets cachés, les points de stats, obtenir plus de cash, trouver tous les « gaps » (transitions spéciales cacchées dans le décors) et les nouvelles planches à travers le jeu devient une véritable quète qui scotchera facilement les plus competitifs d’entre nous. De plus des vidéos de skate sont à bébloquer au cours du jeu!


En plus des items à récupérer dans le jeu, de nouvelles planches peuvent etre trouvées et collectionnées!


Chercher tous les « gaps » à travers les différents niveaux est un défit que seul les plus acharnés pourront relever! Il est à noter que ceux-ci peuvent être découverts et comptabilisés dans tous les modes de jeu.

Activision à donc su parfaitement préserver l’univers de Tony hawk’s avec cette adaptation Zodiac. S’il est vrai que l’on aurait vraiment souhaité une conversion entièrement en 3d du titre, cette mouture plus proche de la version GameBoy Advance reste à la hauteur des versions consoles de salon dans sa qualité vidéo-ludique.

Réalisation Graphique:07/10

Seul le rendu du personnage est calculé en 3d, le décors se contentera d’une 3d isométrique. De ce coté la, cette version se rapproche plus du jeu gameboy advance avec quelques améliorations notoires. Mais si le décors n’est pas d’une extrême laideur, il aurait pu cependant être un peu plus soigné dans la résolution et les couleurs. La zodiac peut faire mieux, beaucoup mieux!

Réalisation sonore:07/10

On retrouve en tout point les bruitages propres à la série Tony Hawk’s, du bon boulot de ce coté la. Les musiques sont parfois répétitives mais toujours entraînnantes.

Jouabilité:07/10

Après un petit moment d’adaptation et parfois de calibrage du stick analogique, on arrive à maitriser les mouvements des personnages sans problème. Il est tout de meme un peu décevant que le jeu ne bénéficie pas des avantages du stick analogique. Lorsque l’on veut tourner le personnage à 30°, il faudra rester appuyer sur le stick jusqu’a ce que le personnage atteigne cet angle…

Originalité:08/10

Bien évidement seul dans sa catégorie, Tony Hawk’s Pro Skater règne en maître incontestable. Le coté aventure/sport est très plaisant et fonctionne vraiment bien. Le fait qu’il soit possible d’accomplir les missions dans l’ordre de son choix et de pouvoir les recommencer autant de fois que l’on veut (pas d’histoire de vie à perdre ou à gagner) est quelque chose de très relaxant. La notion de temps devient quand même un facteur de stress qui apporte sont lot de sueur froide dans l’aventure et qui dynamise assez bien l’ensemble du jeu.

Fun:09/10

Avec la palette de figure dont il dispose et le mode deux joueurs, on s’ennuie rarement lors des parties de Tony Hawk’s. Il est à noter que le mode multijoueur via bluetooth ralentie légérement le jeu, ce qui est à mon sens une petite déception, mais qui heureusement ne vient pas trop entraver le fun.

Note Globale:08/10

Avec ses nombreux modes de jeu proposés, ses challenges supplémentaires ouvrant sur des bonus, son gameplay unique et son mode multijoueur, ce jeu possède une durée de vie très honorable. On est vraiment en présence d’une adaptaion réussie malgrès l’absence de la véritable 3d. La profondeur du jeu que l’on trouve sur les consoles de salon est en tout point sauvegardé, et ca c’est l’essentiel!

Screenshots divers:


Les personnages que l’on rencontre pour les missions ne sont que de vulgaires sprites 2d animés


La liberté donné au jeu permet de s’entraînner un peu entre les missions, de plus un menu permet d’aller directement à la mission de son choix.


Le personnage devient légèrement transparent lorsqu’il passe derrière un élément du décors. Au début il n’est pas rare d’être un peu perdu par la complexité architecturale des niveaux.


Le niveau Shipyard est très moche, mais il est assez sympa à jouer car il propose un relief très riche pour laisser s’exprimer les figures les plus folles!


On est plus souvent dans les air que sur le sol dans Tony Hawk’s 4!

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :